Ecofin Agro

La valorisation des déchets de noix de cajou en énergie au Burkina Faso

(Agence Ecofin) - Fournir de l'énergie à partir des coques de noix de cajou telle est l'ambition du premier four à pyrolyse, le Calorific Cashew Pyrolyser (H2CP), installé dans l'unité de transformation de noix de cajou de Gebana à Bobo Dioulasso. Gebana traite deux tonnes de noix brutes par jour.

Ce four permet de revaloriser en énergie les coques de noix de cajou en les transformant en charbon, tout en dégageant suffisamment d'énergie pour le fonctionnement de l'unité de transformation. Quelque 220 kilos de coques sont traités, qui produisent 30 kilos de charbon de coque.

Ce premier four s'inscrit dans le cadre du projet Cajouvalor développé par Rongead en collaboration notamment avec le Centre francophone de recherche partenariale sur l'assainissement, les déchets et l'environnement (Cefrepade).


Ecofin Agro     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Agro
BoutonRS
App Agence
Ecofin
Téléchargez l'application de l'Agence Ecofin gratuitement

iPhone App  App Android