Ecofin Droits

Mali : les députés adoptent la loi sur le foncier agricole

(Agence Ecofin) - Les députés maliens viennent d’adopter en session extraordinaire le projet de loi sur le foncier agricole porté par le ministre de l’Agriculture, Kassoum Denon (photo). Un vote qui ouvre la voie à une accélération de la sécurisation foncière rurale au Mali.

« Le projet de loi sur le foncier agricole favorise la mise en place d’une réglementation dans ce secteur qui conditionne de manière importante le développement socio-économique du pays. Ce projet de loi place la question foncière parmi les principales préoccupations de la politique agricole du pays et permettra de gérer la question foncière agricole à travers une démarche volontariste concertée et consensuelle pour relever le défi de la gestion foncière au Mali », a déclaré le député Drissa Tangara, président de la Commission du Développement rural et de l’Environnement de l’Assemblée nationale.

« Ce projet de loi viendra compléter le dispositif juridique lié à la gestion du foncier agricole dans notre pays. Et il s’agit de trouver les moyens de sécuriser les terres des paysans, de les différencier des domaines de l’Etat et d’éviter les litiges fonciers en milieu rural en privilégiant aussi l’aspect genre dans les prises de décision. Le Mali dispose de 2.200.000 hectares de terre aménageables et irrigables et seulement 400.000 hectares sont aménagés. L’adoption de ce projet de loi permettra d’accélérer le processus d’aménagement. Mieux, ce projet de loi sera un facteur qui incite les investisseurs à investir davantage au Mali puisqu’il leur apporte la garantie nécessaire. En plus, il mettra fin aux conflits entre les communautés et permettra d’instaurer le dialogue social », a pour sa part souligné le ministre Denon.

Souha Touré

BoutonRS
Enveloppe Recevez chaque semaine la lettre
Ecofin Droits
App Agence
Ecofin
Téléchargez l'application de l'Agence Ecofin gratuitement

iPhone App  App Android