Ecofin Droits

Le milliardaire camerounais Baba Danpullo engage plus de 300 millions de FCfa dans une fausse transaction immobilière

Le milliardaire camerounais Baba Danpullo engage plus de 300 millions de FCfa dans une fausse transaction immobilière

(Agence Ecofin) - Oummoul Koulsoumi, une jeune Camerounaise âgée de 39 ans, a réussi à soutirer une somme de plus de 300 millions de francs Cfa au milliardaire Baba Danpullo (photo), présenté par le magazine Forbes comme étant la première fortune d’Afrique subsaharienne francophone, a révélé le tri-hebdomadaire régional L’Oeil du Sahel.

Pour parvenir à ses fins, la jeune dame s’est fait passer pour la fille d’Alhadji Mohamadou Abbo Ousmanou (elle est en réalité sa nièce), le très prospère homme d’affaires de Ngaoundéré, dans la partie septentrionale du Cameroun. Prétextant une maladie grave dont serait atteint son supposé géniteur, et qui nécessite d’importants moyens financiers, Oummoul Koulsoumi, qui dira être envoyée par Alhadji Abbo lui-même, va proposer à Baba Danpullo l’achat de deux immeubles appartenant à son «père» dans la ville de Yaoundé. Montant de la transaction : 400 millions de francs Cfa.

Grâce aux services d’un excellent imitateur, qui va alors se faire passer pour Alhadji Abbo lors de conversations téléphoniques avec Baba Danpullo, ce dernier va être rassuré et signer, le 24 mai et le 18 juin 2017, quatre chèques de 50 millions de francs Cfa chacun. Ces chèques, accompagnés d’une enveloppe en espèces de 160 000 euros (environ 105 millions de FCfa) sont remis à la jeune apporteuse d’affaires.

Pour boucler la transaction immobilière, apprend-on, Baba Danpullo exige cependant de rentrer en possession des titres fonciers des deux immeubles achetés. C’est alors qu’après avoir déjà encaissé une somme de plus de 300 millions de francs Cfa, Oummoul Koulsoumi, qui tient à plumer le milliardaire jusqu’au bout, lui fait parvenir un certificat attestant de la propriété d’Alhadji Abbo sur deux immeubles dans le quartier huppé du Golf à Yaoundé. Sur la base des vérifications faites à partir des références portées sur le certificat de propriété, il s’avère que le document est faux. Censé appartenir à Alhadji Abbo, les références, elles, font plutôt apparaître le nom d’une certaine Houreiratou. La supercherie est découverte, et une plainte est aussitôt déposée contre la supposée fille d’Alhadji Abbo.

Interpellée par la gendarmerie le 21 août 2017 dans la capitale camerounaise, apprend-on, l’usurpatrice a déjà restitué une partie de l’argent extorqué au milliardaire Baba Danpullo. Il reste, selon les gendarmes, à recouvrer environ 188 millions de francs Cfa.

BRM

Lire aussi:

03-11-2015 - Le Camerounais Baba Ahmadou Danpullo est l’homme le plus riche d’Afrique francophone subsaharienne, selon Forbes

03-07-2017 - Cameroun : le milliardaire Abbo Ousmanou recherche une cargaison de blé de 3 milliards de FCfa, portée disparue

BoutonRS
Enveloppe Recevez chaque semaine la lettre
Ecofin Droits
App Agence
Ecofin
Téléchargez l'application de l'Agence Ecofin gratuitement

iPhone App  App Android