Ecofin Gestion Publique

Le Nigéria a besoin de 140 milliards $ d’ici 2030 pour lutter contre le réchauffement climatique

(Agence Ecofin) - Le Nigéria a besoin de 140 milliards $ d’ici 2030 pour développer des mesures efficaces pour lutter contre le changement climatique. C’est ce qu’a révélé Benoit Bosquet (photo), gestionnaire spécialisé en ressources naturelles et environnementales à la Banque mondiale, en marge d’un programme d’immersion sur le réchauffement climatique tenue dans l’Etat de Kaduna, au Nigéria.

« Pour que le Nigéria puisse développer des mesures telles que la réduction des émissions de gaz à effet de serre, il a besoin d’environ 140 milliards $ d’ici à 2030. Ceci est faisable, d’un point de vue technique mais aussi économique. Cependant, le plus tôt c’est fait, le mieux c’est», a déclaré le responsable.

M. Bosquet a ajouté que le changement climatique risquait de causer une augmentation du niveau de pauvreté, avec plus de 100 millions de pauvres projetés d’ici 2030. «Les pauvres, notamment les femmes, les enfants et les personnes âgées seront les plus touchées par le phénomène», a-t-il constaté.

Le coordinateur national du programme de gestion des basins et de l’érosion (NEWMAP), Dahiru Salisu, représentait la ministre de l’environnement, Amina Mohammed (récemment nommée à l’ONU), à la rencontre. « Chaque pays est responsable de l’impact du réchauffement climatique sur lui. Ayant pris conscience de ceci, le Nigéria a décidé de mettre en place des mesures adéquates pour lutter contre le phénomène. La ratification de l’accord de Paris signé l’année dernière fait partie de ces mesures.» a affirmé M. Salisu.

Anita Fatunji


Ecofin Gestion Publique     


LES PLUS LUS 7 jours
1 mois
6 mois
Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance