Ecofin Finance

La construction du chemin de fer Cotonou-Niamey sera entamée en mars 2014

(Agence Ecofin) - Les travaux de construction du chemin de fer reliant Cotonou à Niamey vont démarrer simultanément sur les parties nigériennes et béninoises le 2 mars 2014, apprend-on  le 16 novembre de source officielle nigérienne.

Le ministre nigérien de la Justice et porte-parole du gouvernement, Marou Amadou, a fait savoir que le groupe français Bolloré, qui a été retenu comme partenaire stratégique  dans ce projet, sera chargé de mobiliser les ressources financières nécessaires. Les présidents nigérien et béninois Mahamadou Issoufou et Boni Yayi avaient signé le 7 novembre 2013 un protocole d'entente pour la réalisation d'une ligne ferroviaire reliant la capitale du Niger, Niamey, à Cotonou, la capitale économique du Bénin.

Le projet comprend la réhabilitation du tronçon ferroviaire Cotonou-Parakou (dans le Nord du Bénin) et la réalisation du tronçon Parakou-Niamey, soit 1050 km kilomètres de voie ferrée au total. Le coût du projet, qui devrait être livrée fin 2016,  est estimé à 1 milliard d’euros.

Le Niger et le Bénin ont également entériné la création d'une société au capital social de 70 milliards de F CFA (environ 650 millions d'euros), chargé de la réhabilitation, de la construction et de l'exploitation du chemin de fer Cotonou -Niamey. Le Bénin et le Niger disposeront chacun de 10 % du capital de la nouvelle société, tandis que Bolloré détiendra une participation de 40 %. Les parts restantes seront attribuées à des investisseurs privés nigériens (20 %) et béninois (20 %).

La construction de cette ligne ferroviaire revêt une importance particulière pour les deux pays. La majeure partie de l'uranium produit au Niger est en effet exportée via le port de Cotonou. Le transport du minerai, assuré actuellement par convois de camions, pose de nombreux défis sécuritaires et environnementaux auxquels la ligne ferroviaire pourrait apporter des réponses.

Par ailleurs, le Niger et le Nigeria représentent 90 % du trafic de du port de Cotonou.

A noter que le chemin de fer reliant Cotonou à Niamey constitue un important tronçon de la boucle ferroviaire ouest-africaine qui, à terme, devrait relier Abidjan, Ouagadougou, Niamey, Cotonou et Lomé.

Lire aussi

11/11/2013 - Niger-Benin : création d’une société commune de chemin de fer dotée d’un capital de 70 milliards FCFA

22/10/2013 - Bolloré et Timis appelés à s’associer pour réaliser une boucle ferroviaire en Afrique de l’Ouest


Ecofin Finance     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance / Gestion Publique

ECOFIN FINANCE TV

BoutonRS
App Agence
Ecofin
Téléchargez l'application de l'Agence Ecofin gratuitement

iPhone App  App Android