Ecofin Finance

L’Américain Jim Yong Kim reconduit pour cinq ans à la tête de la Banque mondiale

(Agence Ecofin) - L’Américain Jim Yong Kim (photo) a été reconduit à la tête de la Banque mondiale (BM) pour un nouveau  mandat de cinq ans, a annoncé l’institution financière multilatérale dans un communiqué rendu public, le 27 septembre.

L’homme âgé de 56 ans, qui était l’unique candidat à sa propre succession, entamera son deuxième mandat, le 1er juillet 2017. «C’est avec humilité que j’ai l’honneur de servir cette grande institution», a commenté l’intéressé qui avait manifesté contre les abus de la Banque mondiale, lorsqu’il était étudiant.

Ancien médecin et président d’université, M. Kim a été félicité par le conseil d'administration de la Banque, qui représente ses 189 Etats membres, pour ses «nombreux succès» dont la lutte contre le virus Ebola et le réchauffement climatique.

Jim Yong Kim qui avait affronté la Nigériane Ngozi Okonjo-Iweala en 2012, a été cependant très critiqué par le personnel de la Banque mondiale pour sa gestion interne, et plus particulièrement pour son plan d'économies de 400 millions de dollars, accompagné de licenciements, qui a déstabilisé les quelque 15 000 salariés de cette institution.

Le bilan de cet américain d’origine sud-coréenne a été aussi quelque peu assombri par une polémique sur le versement de bonus à de hauts dirigeants en 2014.

En août dernier, l'association des personnels de la Banque mondiale avait d'ailleurs dénoncé une «crise de leadership» tandis que plusieurs anciens cadres ont déploré, dans une lettre ouverte, l'absence d'une «stratégie claire» et appelé à un processus de sélection plus transparent et ouvert.

Un appel à candidatures a été lancé fin août, mais les Etats-Unis, premiers actionnaires de  l’institution, se sont empressés d'apporter leur soutien à un deuxième mandat du président sortant, décourageant ainsi toute autre candidature.

Un accord tacite veut qu’Américains et Européens se partagent la direction des institutions de Bretton Woods, les premiers prenant la tête de la Banque mondiale tandis que les seconds dirigent le Fonds monétaire international.

Lire aussi:

01/04/2014 - Jim Yong Kim dénonce une « forme d'apartheid énergétique » vis -à-vis de l’Afrique

03/04/2013 - L’ambitieux programme de Jim Yong Kim pour réduire l’extrême pauvreté à horizon 2030

04/07/2012 - La feuille de route de Jim Yong Kim, nouveau président de la Banque mondiale

26/03/2012 - Obama soutient la candidature de Jim Yong Kim pour la présidence de la Banque mondiale


Ecofin Finance     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance / Gestion Publique

ECOFIN FINANCE TV

BoutonRS
LES PLUS LUS 7 jours
1 mois
6 mois
App Agence
Ecofin
Téléchargez l'application de l'Agence Ecofin gratuitement

iPhone App  App Android