Ecofin Telecom

Maroc: l’APEBI appelle le gouvernement à tenir ses promesses s’il veut éviter l’échec du plan Maroc Digital 2020

(Agence Ecofin) - En 2016, les performances du secteur marocain des TIC n’ont pas été très bonnes. D’après Saloua Karkri-Belkziz (photo), la présidente de l’Association marocaine des technologies de l’information, des télécommunications et de l’offshoring (Apebi), «nous avons touché le fond en 2016 ».

Elle attribue cette situation au non-respect par l’Etat de diverses promesses contenues dans le plan Maroc Digital 2020, notamment la mise en place de l’Agence de développement de l’économie numérique (ADEN). Le 17 février dernier, au cours d’une conférence de presse organisée pour dresser le bilan du secteur TIC marocain, Saloua Karkri-Belkziz soulignait à l’endroit des autorités marocaines que les professionnels des TIC ont « absolument besoin de cette agence si l’on ne veut pas que le plan Maroc Digital 2020 reste un projet sur le papier ».

Présenté le 26 juillet 2016 par Moulay Hafid El Alamy, le ministre de l'industrie et de l'économie numérique, le plan Maroc Digital 2020 est la continuité du plan Maroc Numeric 2013, arrivé à terme. Maroc Digital 2020 prévoit la réduction de la fracture numérique au Maroc à travers l’investissement dans les infrastructures télécoms de qualité sur l’ensemble du territoire national et la généralisation du Wifi-Out Door gratuit dans tous les espaces publics ; la transformation numérique de l’administration ; la connexion de près de 20% des PME à Internet ; l’intégration des TIC dans le système éducatif avec le lancement de programmes d'alphabétisation numériques et de programmation informatique dès l'école primaire ; la formation des professionnels dans le domaine des TIC pour atteindre 30 000 professionnels en 2020.


Ecofin Télécom     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Télécom
BoutonRS
LES PLUS LUS 7 jours
1 mois
6 mois
App Agence
Ecofin
Téléchargez l'application de l'Agence Ecofin gratuitement

iPhone App  App Android