Ecofin Hydrocarbures

Nigeria: la NNPC vise 60% de capacité de raffinage, en 2017

(Agence Ecofin) - Au Nigéria, la Nigerian National Petroleum Corporation (NNPC) a annoncé qu’elle réduirait le volume de produits pétroliers importés en augmentant la capacité de raffinage locale à 60%, d’ici fin 2017.

Le directeur général de NNPC, Maikanti Baru (photo), est déterminé à mettre un terme aux importations de produits pétroliers d’ici quelques années. Un plan robuste a même été établi à cet égard, ajoute t-il. « Nous mettons en œuvre plusieurs programmes pour assurer le raffinage local d’au moins 60% de la production, d’ici la fin de l’année. C’est à cette procédure que nous apportons certaines modifications; nous nous concentrons actuellement sur comment faire venir les concédants afin qu’ils évaluent nos procédés. Certains ont même déjà commencé à évaluer les unités de traitement de nos diverses raffineries », a t-il dit.

Le DG précise que ce plan va de paire avec d’autres efforts visant également à mettre un terme à l’importation de produits pétroliers d’ici quelques années.

« En implémentant systématiquement toutes ces mesures, nous espérons pouvoir atteindre un taux d’utilisation des capacités de 60% d’ici la fin de l’année ou, au pire, d’ici la fin du premier trimestre 2018. Nous visons un taux de 80% d’ici fin 2018 de sorte à pouvoir satisfaire 50% de notre demande en Premium Motor Spirit (PMS) », confie t-il à Leadership News.

Anita Fatunji


Ecofin Hydrocarbures     


LES PLUS LUS 7 jours
1 mois
6 mois
BoutonRS
Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Hydrocarbures / Oil and Gas
App Agence
Ecofin
Téléchargez l'application de l'Agence Ecofin gratuitement

iPhone App  App Android