Ecofin Electricite

Hydroélectricité : General Electric décidée à renforcer son empreinte africaine

(Agence Ecofin) - La General Electric (GE) ambitionne d’étendre son parc hydroélectrique en Afrique. La compagnie américaine dont le portfolio comporte 18 GW de ce type d’installation, compte, pour y arriver, s’impliquer activement dans les différents projets visant à augmenter la capacité hydroélectrique du continent de 29 GW.

« L’hydroélectricité est en pleine expansion en Afrique. En 2016, plus de 3 GW de capacité ont été mis en service, et cette proportion s’accroitra au cours des prochaines années. Des projets sont également en cours pour ajouter 7 GW supplémentaires en Angola, 2 GW au Mozambique et au Nigeria, 2 GW au Maroc et 18 GW en Ethiopie, d’ici à 2030.», a affirmé Yves Rannou, le CEO de GE Renewable Energy.

La compagnie envisage d’implanter, dans le cadre de ces nouveaux projets, la technologie de centrales hydroélectriques numériques qu’elle a récemment développée. «L’avenir des logiciels est particulièrement brillant dans l’hydroélectricité. Disposer de plus de données, permet de prendre de meilleures décisions qui contribuent à réduire les coûts et à améliorer l’efficacité des centrales, tout en rallongeant leur durée de vie.», affirme M. Rannou.

Gwladys Johnson 


Ecofin Electricité     


BoutonRS
Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Electricité
App Agence
Ecofin
Téléchargez l'application de l'Agence Ecofin gratuitement

iPhone App  App Android