Ecofin Electricite

Hydroélectricité : General Electric décidée à renforcer son empreinte africaine

Hydroélectricité : General Electric décidée à renforcer son empreinte africaine

(Agence Ecofin) - La General Electric (GE) ambitionne d’étendre son parc hydroélectrique en Afrique. La compagnie américaine dont le portfolio comporte 18 GW de ce type d’installation, compte, pour y arriver, s’impliquer activement dans les différents projets visant à augmenter la capacité hydroélectrique du continent de 29 GW.

« L’hydroélectricité est en pleine expansion en Afrique. En 2016, plus de 3 GW de capacité ont été mis en service, et cette proportion s’accroitra au cours des prochaines années. Des projets sont également en cours pour ajouter 7 GW supplémentaires en Angola, 2 GW au Mozambique et au Nigeria, 2 GW au Maroc et 18 GW en Ethiopie, d’ici à 2030.», a affirmé Yves Rannou, le CEO de GE Renewable Energy.

La compagnie envisage d’implanter, dans le cadre de ces nouveaux projets, la technologie de centrales hydroélectriques numériques qu’elle a récemment développée. «L’avenir des logiciels est particulièrement brillant dans l’hydroélectricité. Disposer de plus de données, permet de prendre de meilleures décisions qui contribuent à réduire les coûts et à améliorer l’efficacité des centrales, tout en rallongeant leur durée de vie.», affirme M. Rannou.

Gwladys Johnson 


Ecofin Electricité     


LES PLUS LUS 7 jours
1 mois
6 mois
Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Electricité
App Agence
Ecofin
Téléchargez l'application de l'Agence Ecofin gratuitement

iPhone App  App Android