Ecofin Finance

A la tribune de l’ONU, Ali Bongo évoque les avancées du Gabon en terme de santé, de social et de gouvernance

(Agence Ecofin) - A la tribune de l’ONU, à New-York, ce samedi 26 septembre, le chef de l’Etat gabonais a tout d’abord déploré qu’au niveau global le bilan des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) soit « mitigé » : « Malgré la mobilisation qui s’en est suivie, il nous faut cependant admettre que le bilan global est mitigé. Les progrès obtenus sont inégaux, en particulier en Afrique et dans les pays les moins avancés. L’inadéquation avec les réalités structurelles et économiques de nos pays ainsi que les mécanismes de financement proposés n'ont pas favorisé l'atteinte de certains de ces objectifs,» a-t-il déclaré.

Il a cependant rappelé que, dans ce cadre, le Gabon a obtenu des résultats probants : « En matière d’éducation, le taux de scolarisation a atteint plus de 96% et se trouve être l’un des plus élevés en Afrique subsaharienne. La parité fille-garçon au niveau de l’éducation primaire et secondaire est un acquis.» Evoquant des « progrès remarquables » dans la réduction de la mortalité maternelle et infantile, il a souligné que son pays dispose désormais d’un système d’assurance maladie universelle et d’un accès aux minimas sociaux, particulièrement orienté vers les personnes les plus vulnérables.

Le chef de l’Etat a également évoqué son programme de développement agricole GRAINE, qui vise la valorisation de 200 000 ha et la création de 20 000 emplois, ainsi que les mesures prises par son gouvernement pour lutter contre la corruption et le détournement d’argent public.

Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance / Gestion Publique
LES PLUS LUS 7 jours
1 mois
6 mois
App Agence
Ecofin
Téléchargez l'application de l'Agence Ecofin gratuitement

iPhone App  App Android