Ecofin Electricite

Afrique du Sud: Brown, Zuma et Ramaphosa se pencheront sur le retour de Molefe à la tête de l'Eskom

(Agence Ecofin) - Après l’Alliance Démocratique, le principal parti d’opposition, c’est au tour de l’African National Congress (ANC), le parti au pouvoir de dénoncer le retour de Brian Molefe (photo) au poste de directeur exécutif de l’Eskom. La ministre sud-africaine des Entreprises publiques discutera avec le président Jacob Zuma et le Vice-président Cyril Ramaphosa sur cette décision controversée.

La responsable a, en effet, été convoquée, le lundi dernier, au Luthuli House, le siège national de l’ANC, et sommée d’annuler cette prise de service. « Lors de la réunion [qui a rassemblé 6 des principaux responsables du parti, NDLR], nous avons convenu que le gouvernement doit résoudre ce problème. La ministre Brown est en discussions avec le Président et le Vice-président sur le sujet.», a affirmé Colin Cruywagen, le porte-parole du ministère des Entreprises publiques.

Gwede Mantashe, le secrétaire général du parti, a affirmé que cette décision était irresponsable et regrettable, rappelant au ministre Brown que cette affaire pouvait se terminer devant la justice.

Brian Molefe a démissionné de ses fonctions, en novembre, suite à une suspicion d’interférence de la famille Gupta dans la gestion de l’Eskom. Le conseil d’administration a, par la suite, demandé qu’une prime de départ de 2,25 millions $ lui soit accordée, ce à quoi Mme Brown a répondu qu’il fallait trouver une autre alternative. Le retour au poste de CEO a été l’autre solution trouvée, et en vigueur depuis le lundi 15 mai 2017.

Gwladys Johnson


Ecofin Electricité     


BoutonRS
Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Electricité
App Agence
Ecofin
Téléchargez l'application de l'Agence Ecofin gratuitement

iPhone App  App Android