Ecofin Agro

Sénégal : les femmes possèdent moins de 20% des terres agricoles, selon un rapport de la FAO

(Agence Ecofin) - Les femmes rurales sénégalaises sont réduites à la portion congrue dans l’accès au foncier agricole. C’est ce que révèle l’étude « Analyse diagnostique du rôle de la femme en milieu pastoral » menée par l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) dans les zones traditionnellement pastorales des régions de Louga, de Saint-Louis, de Matam et de Tambacounda.

« L’accès des femmes à la terre pose un problème. Plus de 80 % des terres sont contrôlées par les hommes, ce qui signifie que les femmes ont moins de 20% des terres et ce sont généralement des terres marginales, des parcelles peu fertiles et assez éloignées des villages », a expliqué le Dr Malick Faye, expert élevage au bureau de la FAO à Dakar, lors de la présentation de l’étude jeudi dernier.

L’étude, qui a mis à contribution les autorités locales, des organisations féminines, et des leaders communautaires, intervient dans un contexte où les femmes sénégalaises s’organisent pour défendre leurs intérêts fonciers. Elles ont, dans ce cadre, réclamé « au moins 30% des terres ».

Souha Touré

Lire aussi :

Sénégal : le gouvernement va mettre en place une commission pour faciliter l’accès des femmes au foncier rural


Ecofin Agro     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Agro
BoutonRS
LES PLUS LUS 7 jours
1 mois
6 mois
App Agence
Ecofin
Téléchargez l'application de l'Agence Ecofin gratuitement

iPhone App  App Android