Ecofin Hydrocarbures

Algérie : les contentieux opposant la Sonatrach à Engie et Total sont réglés (Abdelmalek Sellal)

(Agence Ecofin) - Dans le cadre de la visite de son homologue français, Bernard Cazeneuve en Algérie, la semaine dernière, le premier ministre algérien Abdelmalek Sellal (photo) a annoncé que les contentieux entre la Sonatrach et les sociétés françaises Total et Engie ont été réglés, rapporte Maghreb Emergent.

« La majorité des contentieux qui bloquaient les relations économiques bilatérales ont été réglés (…) Il y a désormais un nouvel élan dans la coopération bilatérale, dans le cadre de la politique nationale de diversification économique.», a déclaré le responsable algérien.

On se souvient que l’année dernière, Total et son partenaire Repsol avaient saisi la Cour internationale d'arbitrage de Genève pour demander des dédommagements, s’étant sentis lésés par l’instauration de la loi sur les superprofits. Il s’agit, en effet, d’une taxe rétroactive, édictée par Alger en 2006, pour imposer les « profits exceptionnels » faits par les entreprises pétrolières.

Concernant le cas d’Engie, en janvier dernier, une polémique avait éclaté, faisant état d’un défaut de fourniture de gaz naturel aux terminaux de l’entreprise française, en violation du contrat qui lie les deux parties. Une information démentie ensuite par la partie algérienne. Cela avait contribué à refroidir considérablement les relations entre les deux pays.

Il convient de souligner que les contentieux ont été vidés dans le cadre d'un accord de renforcement du partenariat existant entre la Sonatrach et Total.

Olivier de Souza

Lire aussi :

Loi sur les superprofits : Total et Repsol demandent un dédommagement à l’Algérie


Ecofin Hydrocarbures     


BoutonRS
Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Hydrocarbures / Oil and Gas
App Agence
Ecofin
Téléchargez l'application de l'Agence Ecofin gratuitement

iPhone App  App Android