Ecofin Gestion Publique

Le FMI applique une thérapie de choc au Gabon, avec une facilité élargie au crédit triennale de 642 millions $

Le FMI applique une thérapie de choc au Gabon, avec une facilité élargie au crédit triennale de 642 millions $

(Agence Ecofin) - Le conseil d'administration du Fonds Monétaire International (photo) a approuvé, lundi 19 juin, à Washington DC, la mise en oeuvre d'un programme économique triennal au profit du Gabon, dans le cadre d'une Facilité Elargie au Crédit de 642 millions $, a-t-on appris d'un communiqué de l'institution multilatérale envoyé par email à l'Agence Ecofin.

La mesure s'apparente comme une thérapie de choc, car le montant autorisé représente 215% du quota de Droits de Tirage Spéciaux (DTS), disponible pour le Gabon auprès du Fonds. Est prévu un premier décaissement immédiat de 98,8 millions $ (58,12 milliards de FCFA). La ressource devrait permettre au pays pétrolier, de faire face aux défis urgents qui plombent sa balance des paiements et sa capacité à mener des opérations financière internationales.

La baisse marquée des recettes pétrolières, à conduit le Gabon à l'ajustement de ses dépenses publiques, impactant du même coup la capacité du gouvernement à soutenir l'activité économique, notamment par l’investissement public. Le Gabon doit aussi faire face à une reconstruction socio-politique assez délicate, après des élections présidentielles dont les résultats continuent d'être contestés par une minorité active de la classe politique.

Les conditions qui accompagnent cet appui du FMI, n'ont pas encore été rendues publiques.

La marge de manœuvre pour le pays est relativement étroite. Selon les perspectives économiques du FMI réajusté en avril 2017, la dette publique globale du Gabon a atteint 61,2% de l’ensemble des richesses créées par son économie au cours de l’année 2016, avec un déficit dans ses échanges commerciaux, estimé à 1,2 milliard $.

Le pays devra encore patienter trois longues années, avant de voir ses indicateurs s'améliorer, à condition qu'aucun autre facteur ne vienne perturber les efforts du gouvernement pour sortir de cette situation.

 

Idriss Linge

 


Ecofin Gestion Publique     


LES PLUS LUS 7 jours
1 mois
6 mois
Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance

GESTION PUBLIQUE TV

BoutonRS