Ecofin Gestion Publique

Le Burkina Faso souhaite lever 35 milliards de francs CFA sur le marché financier de l’UEMOA

(Agence Ecofin) - Le gouvernement burkinabé a annoncé vendredi dernier sa volonté d’émettre des bons d’une valeur totale de 35 milliards de francs CFA (53 millions d’euros) pour assurer la couverture des besoins de financement à court terme du Trésor public.

Cette opération aura une échéance de 6 mois avec une valeur nominale de 1 million de francs CFA pour chaque bon émis. Ouagadougou souhaite ainsi obtenir le financement nécessaire au redressement de son économie en attendant la réalisation des promesses de diverses organisations internationales. En effet, en décembre 2016, les partenaires techniques et financiers dont la Banque Mondiale et le Fonds Monétaire International ont promis une aide totale de 12,7 milliards d’euros visant à financer le plan de développement quinquennal 2016-2020 du pays en sortie de crise politique et sécuritaire. Cette aide devrait prendre la forme de prêts, de dons ou de garanties.

Le Burkina Faso a été frappé fin 2015, par une forte crise politique successive à la chute de l’ancien président Blaise Compaoré. L’économie de ce pays enclavé a subi de sérieux revers pendant cette période d’instabilité prolongée aujourd’hui par l’activité de plus en plus intense de groupes terroristes dans le nord.

Claude Biao


Ecofin Gestion Publique     


LES PLUS LUS 7 jours
1 mois
6 mois
Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance

GESTION PUBLIQUE TV

BoutonRS