Ecofin Gestion Publique

Les institutions financières éthiopiennes portent leurs avoirs à plus de 22,5 milliards $, en hausse de 18% au terme de l’exercice 2016-2017

Les institutions financières éthiopiennes portent leurs avoirs à plus de 22,5 milliards $, en hausse de 18% au terme de l’exercice 2016-2017

(Agence Ecofin) - Au terme de l’exercice budgétaire 2016-2017, les trois institutions financières publiques d’Ethiopie ont affiché un bilan robuste, portant le cumul de leurs actifs à 523 milliards birrs (22,5 milliards $) en hausse de 18,5% par rapport à l’exercice précédent, a révélé ce mardi, l'Agence éthiopienne des institutions financières publiques. 

Cette performance vient améliorer la prévision initiale de 517 milliards ETB (Birrs éthiopiens) projetée par les autorités locales, la corrigeant de plus de 6 milliards ETB (257 millions $) et consolide de facto la capacité financière de l’ensemble du secteur financier public.

Si la Commercial Bank of Ethiopia se taille la plus grande part (85%) de ce total, soit 465,8 milliards ETB (près de 20 milliards $), la Development Bank of Ethiopia arrive loin derrière avec 53,12 milliards ETB (près de 2,3 milliards $). Le reste évalué à plus de 4,12 milliards ETB (plus de 176 millions $) revient à l’Ethiopian Insurance Corporation.

D’après l’agence, plus de 63% de ces actifs soit 332,12 milliards ETB (14,2 milliards $) sont couverts par des fonds propres, ce qui suppose que le reste (190 milliards ETB – 8,2 milliards $) a été financé par des dettes financières.

A l’issue de l’exercice, le résultat global de ces trois institutions s’est soldé par un bénéfice de 15,64 milliards ETB (670 millions $), dont 95% proviennent de la Commercial Bank of Ethiopia.

Fiacre E. Kakpo


Ecofin Gestion Publique     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance

GESTION PUBLIQUE TV

BoutonRS