Afrique centrale : le réseau communautaire de fibre optique prend forme

Afrique centrale : le réseau communautaire de fibre optique prend forme

(Agence Ecofin) - Le programme d’amélioration de la communication en Afrique centrale, décidé en 2007 par les chefs d’Etats de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC) lors du sommet de Ndjamena, au Tchad, vise la mise en place d’un réseau communautaire de fibre optique dénommé Central African Backbone (CAB).

Soutenu financièrement par la Banque mondiale à hauteur de 47 milliards de FCfa, la réalisation du réseau sous-régional de fibre optique est estimée 100 milliards de FCfa. D'autres bailleurs de fonds y participent également pour 40 milliards de FCfa.

Les 13 milliards de FCfa restants sont assurés par des contributions provenant des pays de la CEMAC que sont le Cameroun, la Centrafrique, le Congo, le Gabon, la Guinée équatoriale et le Tchad. La République démocratique du Congo a choisi d’y prendre aussi part.

302 central african backbone1

L’objectif de cette mise en réseau est l’amélioration de la connectivité qui influe sur la croissance du secteur des affaires, dans un contexte de mondialisation et de modernisation des réseaux de communication.

App Agence Ecofin
Téléchargez l'application de l'Agence Ecofin gratuitement

iPhone App  App Android

ARTICLES TELECOM LES PLUS LUS