Yaoundé-Genève | 20 août 2014

Un incident sur le câble sous-marin SAT entraîne de grosses perturbations sur le net ouest-africain

Un incident sur le câble sous-marin SAT entraîne de grosses perturbations sur le net ouest-africain

(Agence Ecofin) - Depuis le 19 décembre 2012, les utilisateurs d’Internet au Sénégal, en Mauritanie, au Mali, en Guinée-Bissau, en Gambie connaissent d’importantes perturbations sur la connexion Internet et sur le trafic international. L’entreprise Orange, dans un communiqué, a expliqué que ces désagréments sont dus à un incident survenu sur le câble sous-marin à fibre optique SAT.

Tout en présentant ses excuses à ses abonnés dans les différents pays touchés et où elle a des filiales, Orange a ajouté que des équipes de dépannages ont déjà été acheminées sur les sites endommagés pour rétablir le service dans les plus brefs délais. Du côté du Sénégal, le ministère de la Communication, des Télécommunications et de l’Economie numérique et l’Agence de régulation des télécommunications et de la poste (ARTP) ont demandé à la Sonatel un rapport circonstancié sur les évènements.

Pour permettre la continuité du service malgré cette panne, l’opérateur historique dit  avoir  procédé au basculement progressif du trafic sur les câbles sous-marins Atlantis 2, ACE et sur les liens terrestres vers d'autres pays.

App Agence Ecofin
Téléchargez l'application de l'Agence Ecofin gratuitement

iPhone App  App Android

ARTICLES TELECOM LES PLUS LUS