Yaoundé-Genève | 18 septembre 2014

Alink Telecom

Mali : les réseaux Malitel et Orange détruits par les jihadistes du Mujao

Mali : les réseaux Malitel et Orange détruits par les jihadistes du Mujao

(Agence Ecofin) - Les populations de la ville de Gao n’ont plus de signal téléphonique depuis le 15 janvier 2013. En représailles aux attaques françaises associées à l’armée malienne, les jihadistes du Mujao ont détruit les installations des opérateurs de téléphonie Malitel/Sotelma et Orange dans la ville avant de disparaître dans le désert.

Depuis quelques mois, les jihadistes occupent le Nord du Mali avec la ferme intention de conquérir tout le territoire et d’instaurer la Charia.

Ils prônent l’abandon de la culture occidentale et le boycott des entreprises qui la représente. Les tentatives de reconquête du Nord par l’armée nationale sont restées sans succès, d’où l’intervention internationale menée depuis quelques jours par la France.

App Agence Ecofin
Téléchargez l'application de l'Agence Ecofin gratuitement

iPhone App  App Android

ARTICLES TELECOM LES PLUS LUS