Yaoundé-Genève | 28 août 2014

RD Congo : l’installation de la fibre optique fait l’objet de critiques

RD Congo : l’installation de la fibre optique fait l’objet de critiques

(Agence Ecofin) - Une semaine après l’inauguration officielle de la station d’atterrage du câble de fibre optique de Moanda qui présageait l’arrivée du haut débit dans le pays, le journal Le Potentiel, parle de « fuites » sur le réseau qui doit conduire la connexion de Moanda à Kinshasa. En effet, alors que la station d’atterrage envoie 10 giga-octets, seulement 2,5 giga-octets sont reçus dans la capitale. Une situation qui laisse déjà entrevoir, selon Le Potentiel, quelques failles techniques

Pour relever les problèmes futurs qui pourraient survenir, le journal note déjà que le câble de fibre optique n'est enfouit que de 75 centimètres dans le sol alors que la norme voudrait qu'il le soit à 120 centimètres. De plus, la gaine qui devrait le protéger tout le long du parcours n'a pas été prévue. Ces deux manquements exposeraient ainsi l’infrastructure à la merci des rongeurs et autres nuisances.

Par ailleurs, pour ce qui est du déploiement des équipes techniques en cas de panne, le quotidien d’informations s’interroge sur les compétences des équipes d’intervention de la société Congolaise des postes et télécommunications (SCPT) qui ne sont pas encore opérationnelles sur le terrain.

Enfin, pour Le Potentiel, il y a à craindre pour le futur de la fibre optique en RD Congo. Les opérateurs télécoms semblent encore préférer le satellite à 4000 dollars par mégahertz à la fibre optique à moins de 500 dollars. Dans ces conditions, le journal se demande comment le pays va faire pour régler la facture mensuelle de 140 000 dollars au consortium WACS.

App Agence Ecofin
Téléchargez l'application de l'Agence Ecofin gratuitement

iPhone App  App Android

ARTICLES TELECOM LES PLUS LUS