Ecofin Gestion Publique

Afrique du Sud: vers la fusion de deux compagnies publiques du secteur des télécoms?

Afrique du Sud: vers la fusion de deux compagnies publiques du secteur des télécoms?

(Agence Ecofin) - L’Afrique du Sud envisage une fusion des compagnies publiques Broadband Infraco et Sentech. Broadband Infraco est le second plus grand opérateur de ligne fixe du pays derrière Telkom SA SOC Ltd tandis que Sentech dispose d’actifs de services à large bande et est responsable de la gestion de signal pour les diffuseurs sud-africains.

Le mouvement vise à accélérer le déploiement de l’infrastructure nécessaire à la fourniture d’un accès à l’Internet à haut débit pour toutes les populations du pays, d’ici 2020, indiquent des sources proches du dossier, citées par Bloomberg.

La nouvelle entité devrait étendre le haut débit aux communautés rurales qui ne sont pas encore connectées. Siyabulela Qoza, un des porte-parole du ministère des télécommunications de la nation arc-en-ciel, a déclaré que «le gouvernement poursuit son effort de rationalisation des actifs publics de service à large bande afin de réduire les doublons dans la construction des infrastructures et dans le mandat des compagnies d’Etat. Ceci nous aidera à accélérer l’accès des Sud-Africains à des infrastructures de communication modernes.»

L’Afrique du Sud est l’une des nations en queue du peloton mondial, en ce qui concerne l’accès à Internet, indique Bloomberg. Le média rappelle que sur 100 personnes, le pays ne compte que 2,63 abonnés à la large bande sur ligne fixe contre 12,25 abonnés sur 100 pour le Brésil ou 30,66 abonnés sur 100 pour le Japon.

Aaron Akinocho


Ecofin Gestion Publique     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance

GESTION PUBLIQUE TV

BoutonRS