Yaoundé-Genève | 28 juillet 2014

General Electric en pole position pour le renforcement du parc algérien de production électrique

(Agence Ecofin) - L’Algérie, qui veut de 8400 MW supplémentaires d’ici 2017, pourrait bien confier le job à General Electric qui, selon la presse algérienne, « a présenté la meilleure offre en matière de coût de l'investissement et du Kw/heure relative à l'appel d'offre lié à cet ambitieux programme. »

La firme américaine propose un coût à hauteur de 1,868 milliard de dollars, pour la partie devise, et 3,602 milliards de dinars, pour la partie en monnaie nationale, ainsi qu'un tarif kw/h de 2,27 DA. La compagnie allemande Siemens est sensiblement plus chère avec un coût à hauteur de 2,6 milliard de dollars et un tarif de kw/h de 2,41 DA.

L'appel d'offre comprenait essentiellement la réalisation de 6 centrales électriques en cycle combiné.

App Agence Ecofin
Téléchargez l'application de l'Agence Ecofin gratuitement

iPhone App  App Android

ARTICLES ENERGIE LES PLUS LUS