Ecofin Finance

Pour la première fois de son histoire, l’Afrique va tirer la croissance mondiale

(Agence Ecofin) - Cette année, 18 pays d’Afrique subsaharienne afficheront une croissance supérieure à 6%. « L'Afrique est le continent qui nous permettra de rattraper le retard pris par la croissance dans le reste du monde », a affirmé le ministre camerounais des Finances, Alamine Ousmane Mey. « L'Afrique n'est plus la même (…) Pour la première fois, nous sommes capables de contribuer à la croissance mondiale » a confirmé Ngozi Okonjo-Iweala, ministre des Finances du Nigeria.

Outre Alamine Ousmane Mey (photo) et Ngozi Okonjo Iweala (photo), Ali Soilihi des Comores et Kosti Manibe NGaï du Soudan du Sud, ont tenu ensemble une conférence de presse à Washington, en marge de l'assemblée de printemps du FMI et de la Banque mondiale, pour faire savoir que l’Afrique subsaharienne décolle enfin. Cette année, la zone enregistrera en moyenne 5,6% de croissance. Et 6,1% pour l’année prochaine, selon les institutions internationales.

172 afrique croissance

La performance est d’autant plus intéressante que, selon McKinsey, cette croissance « n'est pas alimentée par les matières premières mais par un marché de consommateurs en expansion ». Dans des pays comme le Nigeria, l’Afrique du Sud, le Kenya ou encore le Ghana, la consommation des ménages pèse aujourd’hui plus de 60% du PIB.

La nouvelle population africaine, la plus jeune du monde, est urbaine. Elle a une famille réduite, mieux éduquée. Elle gagne plus. Elle est connectée et elle est optimiste pour son avenir.

Et contrairement aux idées reçues, l’Afrique francophone n’est pas à la traine. En 2013, la croissance prévue en zone UEMOA est de 6 % et celle de la CEMAC, de 5 %.


Ecofin Finance     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance / Gestion Publique

ECOFIN FINANCE TV

BoutonRS
LES PLUS LUS 7 jours
1 mois
6 mois
App Agence
Ecofin
Téléchargez l'application de l'Agence Ecofin gratuitement

iPhone App  App Android