Ecofin Gestion Publique

Maroc, Côte d'Ivoire et Burkina Faso, premiers francophones dans l'African Investment Index Factors

Maroc, Côte d'Ivoire et Burkina Faso, premiers francophones dans l'African Investment Index Factors

(Agence Ecofin) - L'édition 2017 de l'African Investment Index Factors fait de la Côte d'Ivoire, le premier pays d'Afrique francophone au sud du Sahara et le sixième au niveau de toute la région, présentant le meilleur profil en termes de facteurs d'investissement. L’économie la plus importante de l’UEMOA est suivie du Burkina-Faso qui est deuxième en Afrique Francophone subsaharienne et 10ème en Afrique.

Le document publié par Quantum Global, une firme d'investissement et d'analyse financière basée en Suisse, avec des bureaux africains à l'Île Maurice et en Angola, s'appuie sur 6 indicateurs pour établir son classement. On y retrouve le facteur de croissance (du PIB, de l'économie et du marché), le facteur de risques et le ratio de la balance courante.

Le classement prend aussi en compte le facteur de liquidité (le taux d'intérêt réel et la circulation de la monnaie), le facteur de l'environnement des affaires, et le niveau de pénétration de Facebook.

La Côte d'Ivoire séduit surtout en raison de la croissance de son économie, qui bénéficie de la meilleure appréciation sur les 54 pays analysés, et aussi d'une bonne perception des agences de notation. En revanche, la croissance réelle du Produit Intérieur Brut est une source de préoccupation, de même que le faible niveau des investissements locaux et la pénétration jugée insuffisante des réseaux sociaux, comme Facebook.

Pour sa part, le Burkina Faso marque des points sur le fait de posséder un bon volume d'investissements locaux et un faible niveau d'endettement extérieur.

D'un point de vue plus global, le meilleur pays de ce classement est le Botswana. Ce pays de l'Afrique australe concentre de bons facteurs sur l'environnement des affaires et le taux de couverture extérieure, une bonne perception des agences de notation et un solde de flux monétaire positif dans les échanges avec l'extérieur.

Le Maroc, deuxième au classement continental, est le premier pays d'Afrique francophone et du Maghreb. Le royaume chérifien est bien noté pour sa couverture extérieure et un environnement favorable pour les affaires. Viennent à la troisième place africaine l'Egypte. L'Afrique du sud et la Zambie bouclent le top 5 de ce classement, en occupant respectivement la quatrième et la cinquième place.

Idriss Linge

LES PLUS LUS 7 jours
1 mois
6 mois
Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance