Ecofin Gestion Publique

Egypte: l'inflation a grimpé à 24,3% en 2016

(Agence Ecofin) - L’Egypte a enregistré un taux d’inflation de 24,3% sur un an en décembre dernier, deux mois après la libéralisation du taux de change de la monnaie locale qui a provoqué une forte dévaluation, a annoncé le Bureau national des statistiques le 10 janvier.

La libéralisation début novembre du taux de change de la livre égyptienne était l’une des conditions imposées par le FMI aux autorités pour le déblocage d’un prêt de 12 milliards de dollars. La livre égyptienne, qui était alors échangée au taux officiel de 8,83 dollars, s'est fortement dépréciée et le taux de change est monté rapidement jusqu'à 19 dollars.

En octobre, avant la décision de laisser la flotter la livre, l'inflation sur un an était de 13,5%, selon le bureau des statistiques égyptien.

Les prix des denrées alimentaires a augmenté de 29,3% en décembre 2016 par rapport au moins de décembre 2015. Le pain et les céréales ont augmenté de 54,1%, le riz de 77%, la farine de 52,7% et le café, le thé et le cacao de 60,7%. Le prix du sucre a enregistré la plus forte hausse (+79,9%).

Les prix des produits manufacturés et des services ont aussi enregistré de fortes hausses: chaussures (35,8%), automobiles (47%), services de santé (33,3%), hôtels restaurants (28,3%).

Depuis la révolution qui a déboulonné le régime de Hosni Moubarak, en janvier 2011, l’Egypte peine à relancer son économie frappée de plein fouet par la baisse des rentrées de devises étrangères sur fond de chute de la fréquentation touristique, de fuite des investisseurs étrangers et de baisse des revenus tirés du canal de Suez.


Ecofin Gestion Publique     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance

GESTION PUBLIQUE TV

BoutonRS