Ecofin Agro

La production cacaoyère du Cameroun siphonnée par le Nigeria

La production cacaoyère du Cameroun siphonnée par le Nigeria

(Agence Ecofin) - Une partie importante de la production cacaoyère de la région du Sud-Ouest du Cameroun, l’un des plus importants bassins de production du pays, échappe totalement à la comptabilité nationale, parce qu’elle est frauduleusement exportée vers le Nigeria. L’information, qui n’a pas été détaillée par les opérateurs de la filière, a été révélée le 26 juillet 2017 à Yaoundé, la capitale camerounaise, au cours d’une réunion préparatoire au lancement de la campagne cacaoyère 2017-2018.

A en croire les opérateurs de la filière cacao, la ville de Mamfé est la plaque tournante de cette expatriation de la production cacaoyère camerounaise vers le Nigeria, pratique pour laquelle les exportateurs locaux demandent une intervention à la fois urgente et énergique du gouvernement. « Depuis 30 ans, nous constatons une absence de la volonté du gouvernement à résoudre ce problème. Les Nigérians viennent jusqu’à Kumba, Mamfe. Ils utilisent des Camerounais. L’Etat ne peut pas nous dire qu’il n’a pas de moyens pour lutter contre ce phénomène», a dénoncé Kate Fotso, DG de Telcar Cocoa, négociant local de Cargill, qui revendique environ 35% des exportations de fèves camerounaises.

Selon les opérateurs, la simple installation de postes de contrôle dans les localités de la région du Sud-Ouest abritant cette pratique devrait permettre de couper l’herbe sous les pieds des fraudeurs.

Brice R. Mbodiam


Ecofin Agro     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Agro
BoutonRS
App Agence
Ecofin
Téléchargez l'application de l'Agence Ecofin gratuitement

iPhone App  App Android